Christelle B. – Bernardswiller (67)

Publié le 9 novembre 2020

Christelle , coach sportive et bien-être.

Je me sens plus en forme aujourd’hui à 40 ans qu’à 30 ans, comme si l’horloge tournait à l’envers ».

Enfant, j’étais ronde et gourmande. Dans ma famille la nourriture était une récompense ou une consolation. Je suis de la génération “aide culinaire et poudre à reconstituer“. C’est souvent comme ça que l’on cuisinait chez mes parents. Il y avait peu de légumes aux repas et des goûters industriels toujours sucrés. Je ne connaissais pas la satiété, je pouvais manger sans fin !

A 16 ans, 1,67m et 60kg (taille 42-44), sédentaire, taux de cholestérol élevé, mon médecin me suggéra de “faire attention“ à mon alimentation. Je commençais alors mon premier régime. La spirale etait engagée. Je n’ai plus jamais cessé de faire des régimes ensuite. Je faisais le yoyo entre craquages et restrictions et je calculais en permanence les calories que je pouvais m’autoriser ou pas.

A 20 ans entre régimes stricts et craquages (60-63kg): du gras un peu partout, de la cellulite
A 30 ans (58-59kg) : pas de poitrine et des cuisses musclées et toujours trop grosses surtout autour des genoux et toujours un peu de ventre malgré le sport et la restriction alimentaire

J’ai atteint à 30 ans le poids de 59kg (taille 38-40 bas du corps et 36 haut). Mais à quel prix ! Je tenais cet équilibre en compensant avec le sport. Mon corps était plus ferme et musclé mais ma peau était sèche et pleine de cellulite sur les cuisses, mes ongles cassants. Mes cheveux avaient du mal à pousser; mon sommeil était perturbé.

Je mettais ça sur le compte de mon métier d’infirmière et mon rôle de maman mais je me rendais compte aussi des restrictions et j’utilisais des compléments alimentaires de la pharmacie (une ruine!) pour des résultats très imperceptibles…
Je n’avais pas pris conscience qu’il fallait commencer par soigner l’intestin et apporter les bons aliments avant d’utiliser des compléments biodisponibles pour une bonne efficacité.

Quand j’ai expérimenté le Daily début 2018, j’avais changé de travail (coach sportif et bien-être) et j’avais un troisième enfant de 1 an).
J’ai ressenti les bienfaits au bout de quelques jours (meilleure forme, transit intestinal régulé). J’ai arrêté tous les autres compléments (tout était dans le Daily, ça revenait vraiment moins cher que tout ce que j’achetais en pharmacie).

En juin 2018, j’ai fait la cure de régulation du métabolisme pour accompagner une amie qui voulait perdre du poids. J’ai découvert que mon corps pouvait vraiment changer. Que cette cure avait bien d’autres effets que le poids !
– La découverte de la sensation de satiété.
– Qu’une sportive doit manger + mais pas n’importe quoi !
– Que, de se passer de féculent et sucre rend l’activité physique plus facile. Pas de lourdeur, pas d’hypoglycémie; le corps utilise des graisses comme source d’énergie.
– Une libération : plus de calcul de calories, plus de culpabilité en cas de craquages.
– Un esprit clair et réactif et un sommeil réparateur.
– un seul produit pour le corps et le visage lotion MSM+ et même plus besoin de déodorant (pleins d’économies).
– Une silhouette plus harmonieuse (taille 36 haut et bas et 1 bonnet de soutien gorge). Le gras se place là ou il faut.
– Moins de courbatures et aucune blessure comme la plupart des coachs de mon âge qui commencent déjà à penser à une reconversion et ne peuvent pas ou plus participer activement à toutes leurs séances sportives. J’ai même réintroduit 5 séances de crosstraining/semaine juste pour faire du sport pour moi.

Je renouvelle le protocole au moins une fois par an avec mon mari et nous apprenons à chaque fois. Nous progressons nutritionnellement, mentalement et sportivement. Chaque repas est une fête en cure ou en post-cure. Mon envie de cuisiner est revenue et j’adore créer de nouvelles recettes gourmandes compatibles cure.
J’en suis à l’écriture du second livret de recettes.
J’ai également décidé de développer mon réseau pour payer des compléments à toute notre tribu et nous offrir de bons moments ensemble.
VieÔmieux et Lifeplus contribuent à me rendre plus libre et me permettent aujourd’hui de choisir de vivre plus sainement, heureuse, libre ! MERCI !!!!
😊 Merci vieÔmieux® 

En 2018, avant cure : pas de poitrine, les cuisses et les bras assez développés encore, toujours 58-59kg
Après cure de janvier 2019, ma silhouette est homogène !

Cet article n'a pas encore de commentaire, vous pouvez laisser un commentaire.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *